Cet article date de plus de trois ans.

Les 4 Vérités - Notre-Dame-des-Landes : "Quelle que soit la décision prise, il faudra du temps pour raccommoder les liens entre les gens" (Pompili)

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
pompili 4V
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Député LREM de la Somme, Barbara Pompili est l'invitée des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 13 décembre.

Barbara Pompili a souhaité ce mercredi matin dans Les 4 Vérités, quelques heures avant la remise du rapport des médiateurs sur le dossier de Notre-Dame-des-Landes, "qu'on sorte enfin de ce bourbier".

"C'est une situation qui ne fait que s'aggraver depuis des années, où on voit que les positions deviennent de plus en plus dures. Quelle que soit la décision qui sera prise, il faudra du temps pour raccommoder les liens entre les gens", a souligné la présidente de la commission du Développement durable de l'Assemblée sur France 2.

Selon cette opposante de longue date à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le rapport des trois médiateurs remis au Premier ministre "a au moins le mérite d’enfin poser les choses de manière objective, c'est-à-dire qu'on sorte des postures".

Un nouvel aéroport, une "erreur historique"

La construction d'un nouvel aéroport est une "erreur historique", selon Barbara Pompili. "Cela ne va pas du tout dans le sens de l'histoire. On est aujourd'hui dans une période où on doit limiter nos émissions de gaz à effet de serre, où on essaie de repenser nos transports". Mais l'ex-secrétaire d'État écologiste "respecte les décisions qui vont être prises".

"Il faut revenir à l'état de droit, sur la ZAD, on ne peut pas continuer comme ça. La situation s'est enkystée. Il faut qu'on arrive à ce que la ZAD finisse par retrouver une vie normale, entre guillemets. L'évacuer, attention, moi je ne veux pas de violence, personne ne veut de violence", a répondu la députée LREM de la Somme. "Tout cela va demander du temps, va demander du tact".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Notre-Dame-des-Landes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.