Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo La ministre des Transports huée par les riverains de l'aéroport de Nantes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Aéroport de Nantes : la colère des riverains
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dix jours après l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Elisabeth Borne s'est rendue à Nantes, samedi 27 janvier, où une manifestation d'habitants en colère avait lieu.

"Macron démission ! Les zadistes en bout de piste !" Le comité d'accueil réservé à la ministre des Transports, Élisabeth Borne, par les habitants de Saint-Aignan-Grandlieu (Loire-Atlantique), a été bruyant, samedi 27 janvier. Une manifestation était organisée par les riverains de l'actuel aéroport de Nantes pour dénoncer l'abandon du projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

"Nous allons mourir sous les avions"

Plus de 500 manifestants sont venus montrer leur colère devant la mairie où la ministre était reçue. "On n'en peut plus des avions au-dessus de nos têtes, vous ne vous rendez pas compte que ça nous tue à petit feu ?", s'est étranglée une femme, pancarte à la main. "Nous allons mourir sous les avions", a clamé une autre.

Dans cette commune de 4 000 habitants, Elisabeth Borne est venue expliquer au maire, Jean-Claude Lemasson, le choix du gouvernement. Elle a dû s'engouffrer dans le bâtiment sous les huées et elle en est ressortie discrètement, après environ une heure d'entretien sans témoin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.