VIDEO. "Apartheid" en France : Valls répond à Sarkozy

Mercredi 21 janvier, le président de l'UMP s'est dit "consterné" par l'emploi du mot "apartheid" par le Premier ministre à propos de la vie dans certains quartiers. Manuel Valls défend ses propos.

FRANCE 2

La polémique se poursuit.  Mardi 20 janvier, lors de ses  vœux à la presse, le Premier ministre avait évoqué un "apartheid territorial, social, ethnique" à propos de certains quartiers en France. Une faute pour Nicolas Sarkozy, qui s'est dit, mercredi 21 janvier, "consterné qu'on puisse assimiler la République à l'apartheid".

"Il faut penser à la France"

Manuel Valls a répondu aux accusations du président de l'UMP, ce jeudi 22 janvier, rappelant que "dans ces moments-là, tout le monde, et à commencer par les responsables politiques, et bien sûr ceux qui gouvernement, comme ceux qui hier ont gouverné, doivent être grands, pas petits, se hisser au niveau de l'exigence des Français, ne participer à aucune polémique".
Et le chef du gouvernement d'ajouter qu'"il ne faut pas penser à soi, il ne faut pas penser à je ne sais quelle échéance, il faut penser à la France".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, à Ergue-Gaberic (Finistère), le 16 janvier 2015.
Le Premier ministre, Manuel Valls, à Ergue-Gaberic (Finistère), le 16 janvier 2015. (FRED TANNEAU / AFP)