Parlementaires réunis en Congrès : une procédure récente

Le président de la République compte réunir les parlementaires en Congrès chaque année, à l'image du discours sur l'état de l'Union aux États-Unis.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, François Hollande avait souhaité prendre la parole devant les 925 parlementaires réunis en Congrès au Château de Versailles (Yvelines). En mémoire des victimes, les députés et sénateurs entonnent une Marseillaise restée dans les mémoires. S'ensuit une minute de silence. Dans l'hémicycle, le chef de l'État fait part de sa volonté de combattre l'ennemi sans relâche et lance le débat sur la déchéance de nationalité.

Un pouvoir rendu possible par Nicolas Sarkozy

Avant lui, seul Nicolas Sarkozy s'était exprimé sous les ors du château emblématique de Louis XIV. Dans une France frappée par une crise économique sans précédent, le président avait déroulé son programme. "Je ne ferai pas la politique de la rigueur", clamait-il alors. Ces prises de parole sont possibles depuis le 23 juillet 2008. C'est Nicolas Sarkozy qui avait fait conférer ce pouvoir au président.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les parlementaires réunis en Congrès à Versailles, le 16 novembre 2015, par le président François Hollande.
Les parlementaires réunis en Congrès à Versailles, le 16 novembre 2015, par le président François Hollande. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)