Immigration : les quotas, une idée déjà portée par Nicolas Sarkozy

Critiquée à droite comme à gauche, la volonté du gouvernement d'instaurer des quotas d'immigration économique par métiers relance le débat sur l'immigration. Les précisions du journaliste Julien Gasparutto sur le plateau de France 3.

France 3

En annonçant vouloir instaurer des quotas d'immigration économique, le gouvernement prend un virage à droite et assume son changement de cap. Mais cette idée n'est pas vraiment nouvelle. "Cette idée, c'est celle de l'immigration choisie, que défendait déjà Nicolas Sarkozy. D'ailleurs, l'ancien chef de l'État a réagi positivement, mardi 5 novembre, jugeant nécessaire et important que le gouvernement actuel s'occupe de l'immigration. À l'époque, il y a douze ans, son gouvernement avait déjà instauré des quotas par pays, mais cette politique s'était finalement soldée par un échec et la mesure avait été abandonnée en fin de mandat", explique le journaliste Julien Gasparutto sur le plateau du 19/20.

Occuper le terrain face au RN en vue des élections

"Cette fois, du côté de La République en marche (LREM), on défend une approche différente et on préfère parler d'objectifs chiffrés plutôt que de quotas. Il n'empêche qu'en instaurant cette mesure, l'exécutif place clairement la barre à droite, d'autant que le gouvernement souhaite en parallèle durcir les conditions d'accès aux soins pour les demandeurs d'asile et les critères pour le regroupement familial. L'objectif est clair : occuper le terrain face au Rassemblement national en vue des prochaines élections", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy (à gauche) et Emmanuel Macron (à droite) le 31 mars 2019 sur le plateau des Glières (Haute-Savoie).
Nicolas Sarkozy (à gauche) et Emmanuel Macron (à droite) le 31 mars 2019 sur le plateau des Glières (Haute-Savoie). (LUDOVIC MARIN / AFP)