Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy n'a pas encore réagi

En direct du siège de l'UMP, Catherine Demangeat revient sur la décision de la justice de valider les écoutes de Nicolas Sarkozy.

France 3

Suite à la validation de ses écoutes ce jeudi 7 mai, les avocats de Nicolas Sarkozy ont annoncé qu'il allait se pourvoir en cassation. L'ancien président n'a toujours pas fait de déclaration. "Il n'a pas l'intention de réagir à chaud. Nicolas Sarkozy pourrait attendre son prochain meeting lundi en région parisienne, pour s'exprimer", explique Catherine Demangeat.

Un coup dur

Dans l'entourage de l'ancien président, "on affirme qu'il est confiant de l'issue de se pourvoir en cassation, qu'il prendrait même les choses avec sérénité", rapporte la journaliste de France 3.
"C'est un coup rude pour lui, au moment où il met le parti en ordre de bataille pour 2017, et cela redonne tous les espoirs à ses adversaires au sein du parti : François Fillon et surtout Alain Juppé, qui n'ont pas encore réagi pour l'instant", conclut Catherine Demangeat, en direct du siège de l'UMP.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'UMP, Nicolas Sarkozy, le 22 avril 2015, à Nice (Alpes-Maritimes).
Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, le 22 avril 2015, à Nice (Alpes-Maritimes). (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)