Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy devant la justice

La Cour de cassation doit dire mardi 1er octobre si elle confirme le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy. Il est mis en cause pour le financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

France 2

"La question est de savoir si Nicolas Sarkozy sera renvoyé en correctionnelle aux côtés de 13 autres personnes. Concrètement, il est poursuivi pour financement illégal de sa campagne pour la présidentielle de 2012. On parle de 20 millions d'euros de dépenses excessives. Nicolas Sarkozy estime qu'il a déjà été jugé et condamné dans cette affaire puisqu'en 2013 le Conseil constitutionnel avait rejeté ses comptes de campagne", détaille le journaliste de France 2 Alexandre Le Quéré.

Un autre jugement prochainement

"Mais la justice estime que les sommes révélées par l'affaire Bygmalion sont plus importantes et donc qu'il y a lieu à avoir un procès. Si ce procès a lieu, Nicolas Sarkozy risque un an de prison et 3 750 euros d'amende. L'ancien chef de l'État sera jugé prochainement dans une autre affaire, celle des écoutes téléphoniques, cette fois-ci pour trafic d'influence et pour corruption", conclut Alexandre Le Quéré.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, le 4 mai 2019 dans les tribunes du Parc des princes.
L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, le 4 mai 2019 dans les tribunes du Parc des princes. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)