Nicolas Sarkozy fustige le bilan de François Hollande

Nicolas Sarkozy a commencé son discours à 19h vendredi Porte de Versailles à Paris devant plusieurs milliers de participants à ce meeting très attendu. Dès ses premiers mots, l'ex chef de l'Etat s'est livré à une violente charge contre le gouvernement actuel et entre de plein pied dans la campagne pour la présidence de l’UMP.

(A trois semaines de l'élection à la présidence de l'UMP, Nicolas Sarkozy dit vouloir "tout remettre à plat" et "réinventer" le parti © Maxppp)

Premier  grand meeting de campagne ce vendredi soir pour Nicolas Sarkozy. L'ex chef de l'Etat tenait une réunion publique porte de Versailles à Paris. Une heure de discours avec en ligne de mire la présidence de l'UMP.

Nicolas Sarkozy déjà en campagne. Le reportage de Yannick Falt
--'--
--'--

"A-t-on jamais vu la France dans cet état ! "

Un Nicolas Sarkozy offensif qui s'en est pris à François Hollande au lendemain de son intervention télévisée. Devant 5.000 participants (selon les organisateurs) l'ancien président a notamment déploré "le naufrage " du pays, "la perte de crédit de la politique ", "la colère contre ce gouvernement en particulier et contre tous les pouvoirs en général ".

Pas encore candidat pour 2017 - "chaque chose en son temps", a-t-il dit -  mais déjà en campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy s'est affiché en premier opposant à François Hollande. Au même moment, Alain Juppé était lui au 20h de TF1. Entre les deux, le match est bien lancé.