Cet article date de plus de quatre ans.

Nicolas Sarkozy électrise le débat avec les "ancêtres gaulois"

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nicolas Sarkozy électrise le débat avec les "ancêtres gaulois"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Nicolas Sarkozy compte donner son tempo à la campagne présidentielle. Hier soir, lundi 19 septembre, il a déclaré qu'à partir du moment où l'on devient Français, "l'on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois".

De l'art de lancer la petite phrase qui fera forcément polémique et qui fera aussi le bonheur de ses supporters. Nicolas Sarkozy a donné sa définition de l'identité, hier soir, lundi 19 septembre, lors d'un meeting de sa campagne pour la primaire à droite à Franconville (Val-d'Oise). Elle passe par l'assimilation plutôt que par l'intégration qui pour lui ne marche plus. Il a affirmé qu'à partir du moment où l'on devient Français, "l'on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois".

Contre-attaque

Des propos qui n'ont pas tardé à faire réagir Alain Juppé, son grand rival à la primaire de la droite. "L'assimilation, ça veut dire qu'on est tous pareils et qu'on coupe ses racines, quand on coupe les racines d'un arbre, il meurt", a-t-il dit. Le Front national, lui, contre-attaque. La référence de Nicolas Sarkozy à nos ancêtres les Gaulois choque également Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Éducation qui s'est donnée pour mission d'instruire avec ironie l'ancien président de la République.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.