Nicolas Hulot accuse des candidats aux élections consulaires d'avoir utilisé frauduleusement son image

Le responsable écologiste et sa fondation vont assigner en justice cinq anciens candidats aux élections des conseillers des Français de l’étranger.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La photo de l'écologiste Nicolas Hulot utilisée frauduleusement par une liste au Canada, lors des élections consulaires les 29 et 30 mai 2021. (DIPLOMATIE.GOUV)

Sur une affiche, sa photo tout sourire apparaît en médaillon. Sur une autre, sa signature a carrément été reproduite. Des candidats aux élections consulaires ont utilisé l’image de Nicolas Hulot pour obtenir les 29 et 30 mai des postes de conseillers des Français de l’étranger. "On est tombés de notre chaise, réagit auprès de franceinfo la directrice générale de la Fondation de l'ancien présentateur télé. On a par exemple découvert que notre logo a été utilisé à Québec, à Montréal, à Vancouver au Canada, et Rome et Milan en Italie."  En regardant bien, il est même parfois fait mention d'un soutien de l'ancien ministre de l'Ecologie... sans que l'intéressé n'ait donné la moindre autorisation. 

La photo de l'écologiste Nicolas Hulot utilisée frauduleusement par une liste à Vancouver (Canada), lors des élections consulaires les 29 et 30 mai 2021. (DIPLOMATIE.GOUV)

"J'avoue être sidéré par l’énormité du procédé, une manœuvre indigne qui s’apparente à une forme d’escroquerie démocratique qui abuse délibérément les électeurs, nuit à ma fondation et accessoirement à moi-même", confie Nicolas Hulot dans les colonnes du Parisien (article pour les abonnés). L'écologiste et sa Fondation pour la nature et l’homme confiment à franceinfo leur intention d'assigner en justice cinq candidats, dont certains ont été élus. Une plainte pour "usurpation d'identité" va être déposée à l'encontre de chacune des listes "dans les jours à venir."

Sollicitée par le Parisien, l'une des personnes assignées rétorque : "Je pensais contribuer au développement des activités de la fondation pour sensibiliser les gens aux enjeux climatiques dans la lignée du don [10 euros] que j’ai fait et pour lequel j’ai été remercié."

Le visage de Nicolas Hulot n'est pas le seul à avoir été utilisé sans consentement : "Au Canada, plusieurs listes se réclamant du président de la République ont placardé le portrait d’Emmanuel Macron sur leurs affiches. Elles ont fait perdre des voix aux listes officiellement soutenues par la République en marche, a également appris Le Parisien. Le mouvement présidentiel a déposé un recours auprès du Conseil d’Etat." Les conseillers des Français de l'étranger sont élus pour six ans et participent notamment aux élections sénatoriales pour les Français de l'étranger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nicolas Hulot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.