Nicolas Hulot : un ministre populaire s'en va

La décision de Nicolas Hulot, qui a annoncé quitter le gouvernement mardi 28 août, est félicitée par plusieurs associations environnementales, qui s'inquiètent désormais pour l'avenir.

France 2

Annonce surprise, départ fracassant : la décision de Nicolas Hulot est pour beaucoup un choix légitime. En direct sur France Inter, le ministre de la Transition écologique a annoncé, contre toute attente, qu'il quittait le gouvernement, mardi 28 août. Dans le fief de Nicolas Hulot, on espère que cette décision fera bouger les lignes et agira sur les consciences.

Soutien et inquiétude

De leur côté, les associations de défense de l'environnement félicitent la sincérité et la détermination de Nicolas Hulot, tandis que les grandes figures de l'écologie s'inquiètent de l'impuissance d'un ministre pourtant très engagé. "Il espérait peser, en étant numéro 3 du gouvernement, auprès d'Emmanuel Macron", explique Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Les associations environnementales s'interrogent désormais quant au successeur de Nicolas Hulot et, surtout, quant à sa marge de manœuvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot, le 18 mai 2018, sur une île du Frioul au large de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Nicolas Hulot, le 18 mai 2018, sur une île du Frioul au large de Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)