Cet article date de plus de cinq ans.

Présidentielle 2017 : comment gérer de faibles ressources ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Présidentielle : comment gérer de faibles ressources ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Si les candidats ne regroupent pas 5% des voix, leurs frais de campagne ne seront pas remboursés. Alors comment font les petits candidats pour financer leur campagne ?

Les petits candidats jonglent avec les contraintes. Jean Lassalle n'a pas de parti donc peu de militants derrière lui, chaque rencontre peut se transformer en miniréunion publique. "Je veux aller en outre-mer, je ne sais pas si je vais pouvoir me le payer", explique Jean Lassalle. Chaque candidat dispose d'une avance de 153 000 euros versée par l'État. Même si les candidats ne parviennent pas à rassembler 5% des voix, ils se verront rembourser jusqu'à 800 000 euros de leurs dépenses.

Militants bénévoles

Jacques Cheminade en est à sa troisième campagne présidentielle. Son budget global est de 400 000 euros. "Chaque dépense, on compte sou par sou. Parfois je loge dans la même chambre d'hôtel qu'un militant", indique Jacques Cheminade. Du côté de lutte ouvrière, c'est le même combat. Mais Nathalie Arthaud peut compter sur ses militants qui organisent, la plupart du temps, bénévolement ses meetings. Les petits candidats misent sur leurs interventions dans les médias. L'égalité des temps de parole atténue le manque de moyen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.