Nathalie Arthaud : "Il ne faut pas croire à un sauveur suprême"

La candidate Lutte ouvrière affirme qu'avec la crise, il ne faut pas "croire à un sauveur suprême". Nathalie Arthaud, créditée de 1% d'intentions de vote dans le dernier sondage Ipsos-Logica Business Consulting pour France Info, a une nouvelle fois rappelé que l'on ne pouvait pas "vivre avec moins de 1700 euros nets" par mois.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Nathalie Arthaud s'est une nouvelle fois adressée "aux travailleurs qui sont en activité ou au chômage ". A tous "ceux que l'on a sacrifié ".
Pour la candidate trotskiste, il faut "transformer la société ". La crise actuelle "réveille les consciences ". Il faut "organiser l'économie sur des bases communes ".

Smic à 1.700 euros

Nathalie Arthaud a une nouvelle fois réclamé une augmentation du Smic. Ca n'est "pas un coup de pouce " qu'il faut comme le dit François Hollande. C'est dérisoire. Il faut monter monter le smic à 1700 euros net. Pour la candidate LO, "on ne peut pas vivre avec moins ".
Aujourd'hui, les travailleurs "ne peuvent plus consommer ". "Il faut aller chercher l'argent auprès des plus gros ".

Ne "compter que sur nous même"

Dans le dernier sondage Ipsos-Logica Business Consulting pour France Info, France Télévisions et le Monde, Nathalie Arthaud est crédité de 1% d'intentions de vote. Nathalie Arthaud s'exprimera "le soir du 1er tour " pour donner ses consignes de vote. Pour elle, quoi qu'il arrive, il ne "faudra compter que sur nous même ".