Municipales : l'enjeu des négociations pour le second tour

Les candidats qualifiés pour le second tour des élections municipales ont jusqu'à ce mardi 18h pour déposer leurs listes en préfecture. Il ne reste donc plus que quelques heures pour nouer des alliances, voire fusionner les listes, en vue du second tour dimanche prochain. Mode d'emploi.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Dès l'annonce des
résultats du premier tour, chaque camp a sorti sa calculette pour estimer ses
chances de l'emporter dimanche prochain grâce aux reports de voix. Mais pour
séduire les électeurs des listes qui ne sont pas qualifiées en remportant les
10% nécessaires, il faut encore trouver un accord avec les candidats battus.

Car
si ces derniers sont bel et bien éliminés, ils ne sont pas totalement en dehors
de la course. Ceux qui ont obtenu au moins 5% des suffrages exprimés peuvent
encore fusionner leur liste avec celles qui sont toujours en lice.

"Une prime majoritaire "

L'enjeu réside
notamment dans le nombre de sièges au Conseil municipal que le candidat qualifié
est prêt à accorder à son partenaire politique. Pour les élections municipales,
celui qui décroche la majorité absolue (50% des voix plus une) remporte
automatiquement la moitié des sièges. L'autre moitié étant attribuée à la
proportionnelle, plus le gagnant creuse l'écart sur son adversaire du second
tour, plus il dominera le Conseil.

Les négociations en
cours sont donc hautement sensibles. Et pourtant, il faut aller vite. Les
candidats qualifiés doivent déposer leur liste au plus tard, ce mardi soir à 18 heures en préfecture.

CARTE INTERACTIVE  ►►► Retrouvez les résultats des municipales dans toutes les communes de France via notre moteur de recherche en cliquant ici