Mort de Valéry Giscard d'Estaing : un destin français

Valéry Giscard d'Estaing s'est engagé pour une société libérale avancée. Malgré sa défaite contre François Mitterrand, il s'investit pour la France puis pour l'Europe.

France 3

Le 27 mai 1974, Valéry Giscard d'Estaing est élu président à l'âge de 48 ans. C'est à pieds qu'il se rend à l'Élysée. Cinq semaines auparavant, Georges Pompidou meurt brutalement. Alors ministre de l'Économie, Giscard d'Estaing annonce sa candidature. Le candidat se présente en homme nouveau et mène une campagne à l'américaine, avec sa famille au premier rang.

La défense d'une société libérale

Le président défend une société libérale, mais la crise économique, les chocs pétroliers et le chômage de masse l'affaiblissent. Mais la trahison viendra de son propre camp : en 1981, il s'aperçoit que Jacques Chirac appelle à voter pour son rival, François Mitterrand. Après sa défaite, il fait ses adieux à son image. Après l'Élysée, l'ancien président reprend un temps l'UDF, partie qu'il a créée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Valéry Giscard d\'Estaing et son Premier ministre, Jacques Chirac, à l\'Elysée, le 24 décembre 1974.
Le président de la République Valéry Giscard d'Estaing et son Premier ministre, Jacques Chirac, à l'Elysée, le 24 décembre 1974. (AFP)