Cet article date de plus de neuf ans.

Morin: "Les grands électeurs sanctionnent le parti du président"

Pour Hervé Morin, la progression de la gauche au sénat est un message des grands électeurs adressé au président de la République. Le président du Nouveau Centre et ancien ministre de la Défense n'hésite pas à parler de sanction:
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Hervé Morin estime que ce vote des grands électeurs est une sanction pour le président de la République (France Inter)

Pour Hervé Morin, la progression de la gauche au sénat est un message des grands électeurs adressé au président de la République. Le président du Nouveau Centre et ancien ministre de la Défense n'hésite pas à parler de sanction:

Hervé Morin était l'invité ce dimanche de Radio France Politique. Cet ancien membre du gouvernement qui a pris ses distance avec l'UMP estime que si le sénat passe a gauche, ce sera un "tremblement de terre " dans l'histoire constitutionnelle, mais qu'il ne faut pas en "exagérer les effets, c'est une législature qui se termine."

Voir la video

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.