VIDEO. Pour Mélenchon la moralisation proposée par le gouvernement est un "attrape-nigaud"

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Front de Gauche, n'as voulu détaillé son patrimoine ce mardi 9 avril sur le plateau de journal de 20H de France 2

France 2

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Front de Gauche, n'as voulu détaillé son patrimoine ce mardi 9 avril sur le plateau de journal de 20H de France 2 comme l'avait fait hier l'ex-Premier ministre François Fillon. Le député européen a insisté sur le fait qu'il était un "habitué de la chose" pour avoir déclaré son patrimoine à chaque fois qu'il a occupé une fonction politique et gouvernementale comme sénateur, ministre et député européen : "Je passe mon temps à compléter, rectifier" a-t-il dit.

Pour Jean-Luc Mélenchon, la moralisation de la vie politique prônée par les Socialistes est un "attrape-nigaud auquel on se livre actuellement". Il s'est retourné vers le journaliste-présentateur David Pujadas, demandant s'il était prêt à dévoiler son patrimoine, ajoutant " je voulais vous taquiner". "Publier le patrimoine c'est une histoire de j'en foutre" a déclaré le député européen. Il a livré ses préconisations pour la levée des secrets bancaires des officines qui veulent s'installer en France ou que des banquent françaises ne puissent plus travailler dans des paradis fiscaux. Voici des extraits de son interview.

capture d\'écran - Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Front de Gauche, le 9 avril 2013 sur le plateau de journal de 20H de France 2
capture d'écran - Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Front de Gauche, le 9 avril 2013 sur le plateau de journal de 20H de France 2 ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)