Huit choses à savoir sur le patrimoine des ministres

Laurent Fabius est le plus riche mais est à découvert, Michèle Delaunay possède 23 comptes en banque, un ministre sur quatre n'a pas de voiture. Tout ce qu'il faut savoir du patrimoine des ministres.

La photo de famille du gouvernement, prise le 17 mai 2012 au palais de l\'Elysée.
La photo de famille du gouvernement, prise le 17 mai 2012 au palais de l'Elysée. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

On les attendait depuis plusieurs jours, elles ont été publiées comme prévu, lundi 15 avril, sur le site du gouvernement. Grand déballage pour les uns, acte de transparence pour les autres, les déclarations de patrimoine de chacun des 38 ministres sont désormais publiques. Francetv info en résume les points marquants.

1Huit millionnaires au gouvernement

Ils sont huit, au sein du gouvernement, à disposer d'un patrimoine supérieur à 1 million d'euros. En tête de peloton, Laurent Fabius. Le ministre des Affaires étrangères, divorcé, déclare un patrimoine de 6,04 millions d'euros, dont un appartement parisien acquis en 2008 pour 2,75 millions d'euros, et une participation de 1,22 million dans la société de vente aux enchères Piasa.

En deuxième place sur le podium, Michèle Delaunay, qui déclare 5,02 millions d'euros de patrimoine, mais cette somme correspond au patrimoine de la ministre déléguée aux Personnes âgées et de son mari. Leurs propriétés immobilières, au nombre de quatre, représentent 2,81 millions d'euros.

Loin derrière, on trouve Michel Sapin. Le ministre du Travail déclare 2,15 millions d'euros de patrimoine, quasi exclusivement composé de ses cinq maisons et appartements.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ainsi que Marisol Touraine (Affaires sociales), Victorin Lurel (Outre-mer), Valérie Fourneyron (Sports) et George Pau-Langevin (Réussite éducative) complètent la liste des millionnaires du gouvernement. François Hollande avait lui déclaré, lors de sa prise de fonctions, en mai 2012, un patrimoine d'un peu moins de 1 million d'euros.

2Les moins aisés sont les plus jeunes

Sans surprise, les plus jeunes membres du gouvernement sont les moins aisés. Najat Vallaud-Belkacem, 36 ans, porte-parole du gouvernement, ne déclare que 117 000 euros, tandis que sa collègue de l'Ecologie, Delphine Batho, 40 ans, dévoile un patrimoine de moins de 110 000 euros. Aucune d'elles n'est propriétaire d'un logement.

3Les ministres sont peu friands de placements financiers

Une majorité de ministres ne possède aucune action cotée en Bourse. Un grand nombre d'entre eux, comme Arnaud Montebourg, Michel Sapin, Valérie Fourneyron ou Kader Arif, qui disposent d'un patrimoine conséquent, ne possèdent même pas d'assurance-vie, un placement détenu pourtant par 30 millions de Français.

4Un ministre sur quatre n'a pas de voiture

Plus d'un ministre sur quatre ne possède aucun véhicule. Parmi eux, les Parisiennes Dominique Bertinotti et Yamina Benguigui, mais aussi Laurent Fabius, Pierre Moscovici ou encore Manuel Valls. Il faut dire que les ministres n'ont pas vraiment besoin d'une voiture personnelle : tous disposent d'une voiture de fonction, et certains en bénéficiaient déjà lorsqu'ils étaient maire ou président d'un exécutif local.

Les modèles de véhicules possédés par certains ministres peuvent prêter à sourire : après la Renault 4L de Cécile Duflot, voici la Citroën 2CV de Valérie Fourneyron ! Jean-Marc Ayrault a inscrit dans sa déclaration le Combi Volkswagen avec lequel il avait l'habitude de sillonner la France depuis 1988. Valeur estimée : 1 000 euros. Christiane Taubira, elle, possède une voiture, mais aussi trois vélos qu'elle estime à 200, 400 et 300 euros. Quant à la Bretonne Marylise Lebranchu, elle déclare posséder un bateau – modeste – estimé à 2 000 euros.

5Michèle Delaunay et son mari possèdent 23 comptes

La liste est beaucoup plus longue que celle de ses collègues. Michèle Delaunay et son mari sont titulaires de pas moins de 23 comptes bancaires, remplis à des degrés extrêmement divers, de 5,38 euros pour le moins doté à plus de 432 000 euros pour le plus garni.

6Ces ministres qui prennent des libertés avec les règles

Arnaud Montebourg (Redressement productif) et Anne-Marie Escoffier (Décentralisation) possèdent plusieurs Livrets de développement durable (LDD) à leur nom, ce qui est interdit.

Dans le cas d'Arnaud Montebourg, les sommes litigieuses sont minimes. Il s'exposerait à une amende de 63 centimes d'euro, a calculé le Huffington Post. En revanche, selon nos calculs, Anne-Marie Escoffier et son mari s'exposent à une éventuelle amende de 235 euros (soit 2% de l'encours des livrets "illégaux").

7Laurent Fabius est riche, mais il est à découvert

Curiosité dans le patrimoine du ministre le plus fortuné du gouvernement : sur l'un de ses comptes à la banque HSBC, Laurent Fabius affiche un solde négatif de plus de 30 000 euros. "Vu son patrimoine, cela n'a rien d'anormal", décrypte Stephan Chenderoff, associé de Cyrus Conseil, société de gestion de fortune, interrogé par francetv info. "Au lieu de casser ses investissements (assurance-vie par exemple), il a très bien pu négocier un découvert pour pouvoir disposer de liquidités".

8Comptes à l'étranger : rien à déclarer !

Aucun ministre n'a déclaré de compte en banque hébergé à l'étranger. Seuls deux membres du gouvernement ont rempli la case "biens détenus à l'étranger" dans leur déclaration. Ainsi apprend-on que Benoît Hamon (Economie sociale et solidaire) a cotisé au fonds de retraite des députés européens entre 2004 et 2009 pour un peu plus de 61 000 euros.

Hélène Conway-Mouret, chargée des Français de l'étranger, possède un appartement de 60 m² à Dublin (Irlande), où elle a résidé pendant vingt-cinq ans.

Frédéric Cuvillier (Transports, Mer et Pêche), lui, s'est trompé de case : s'il n'a rien renseigné au titre de ses "biens détenus à l'étranger", il possède bien une "douria" de 60 m² à Marrakech (Maroc), acquise 100 000 euros en 2007.