Assistants d'eurodéputés MoDem : François Bayrou, à son tour mis en examen

Le maire de Pau et éphémère ministre de la Justice a été mis en examen vendredi 6 décembre pour "complicité de détournement de fonds publics"

FRANCE 2

Il était 23h15 vendredi 6 décembre lorsque François Bayrou a quitté discrètement le palais de justice de Paris. Le maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques) est mis en examen pour complicité de fonds publics dans l'affaire des assistants parlementaires européens. La justice cherche à savoir si les crédits accordés par le Parlement européen pour rémunérer des assistants parlementaires ont été utilisés pour payer des membres du parti qui ne travaillaient pas pour l'Europe. "Cette mise en examen annoncée à l'avance dans les journaux a été décidée à l'encontre de tous les éléments de preuves produits", a annoncé Me Pierre Cornut-Gentille, l'avocat de François Bayrou.

Une nouvelle mise en examen pour le parti

Ce dernier affirme tout ignorer de ce système, une affaire qui l'a poussé à la démission alors qu'il venait d'être fraîchement nommé ministre de la Justice par Emmanuel Macron en 2017. "Pour le Mouvement démocrate, c'est évidemment une épreuve difficile, je ne ferai pas de langue de bois là-dessus", a déclaré Patrick Mignola, le président du groupe Mouvement démocrate à l'Assemblée nationale. D'autres membres du parti, comme Sylvie Goulard ou Michel Mercier, ont déjà été mis en examen.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Bayrou, lors d\'un sommet de l\'Union européenne à Bruxelles, le 17 octobre 2019.
François Bayrou, lors d'un sommet de l'Union européenne à Bruxelles, le 17 octobre 2019. (ARIS OIKONOMOU / AFP)