VIDEO. Jean-Luc Mélenchon dénonce la hausse annoncée de la CSG, "une ponction de 20 milliards sur l'économie"

Un chiffre supérieur, a-t-il argumenté, à "ce que ce que prévoyait Monsieur Fillon avec son augmentation de la TVA".

Dans un point de presse, mardi 30 mai, Jean-Luc Mélenchon s'en est pris à l'augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG) annoncée par Emmanuel Macron, en échange de la suppression des cotisations salariales maladie et chômage. "Cette augmentation de la CSG revient à une ponction de 20 milliards sur l'économie et la consommation des ménages", a martelé le leader de la France insoumise.

"Une ponction pure et simple" pour certains salariés 

"J'insiste sur ce chiffre, a-t-il poursuivi. C'est davantage que ce que prévoyait Monsieur Fillon avec son augmentation de la TVA. Enfin, si pour les travailleurs du secteur privé, le transfert après CSG des cotisations du salaire brut vers le salaire net représentera une légère augmentation, ce qui pourrait parfaitement être immédiatement absordé par l'impôt, pour tous les autres salariés, ceux du secteur public, et pour les retraités, cela représente une ponction pure et simple." 

Selon les calculs de Jean-Luc Mélenchon, cette ponction pure et simple s'élèverait à "250 euros annuels" pour un revenu mensuel de 1 200 euros. 

Jean-Luc Mélenchon en visite dans le quartier de Mazargues, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 27 mai 2017.
Jean-Luc Mélenchon en visite dans le quartier de Mazargues, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 27 mai 2017. (CITIZENSIDE/JULIE GAZZOTI / AFP)