Présidentielle : le front républicain se constitue

De nombreux responsables politiques de gauche et de droite ont appelé à voter Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen au second tour, le 7 mai.

France 2

Si cette annonce ne faisait pas vraiment de doute, François Hollande a tout de même prononcé une brève allocution lundi 24 avril pour annoncer qu'il allait voter pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, et ce pour combattre le "risque" que représente selon lui l'accession éventuelle de Marine Le Pen à la présidence de la République. La direction du Parti socialiste a également fait part de sa volonté de faire ce qu'il fallait pour contrarier la candidate du FN, en votant pour l'ancien ministre de l'Économie.

Pas de consigne du côté de Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon, de son côté, n'a toujours pas donné la moindre consigne de vote? À droite, le consensus se fait autour d'un vote pour Emmanuel Macron, même si certains avis divergents se font entendre. C'est le cas du député LR Pierre Lellouche, qui déclare qu'il ne votera pas pour le leader d'"En Marche !" et qu'il n'appellera personne à le faire.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande lors de sa déclaration depuis l\'Elysée, lundi 24 avril 2017.
François Hollande lors de sa déclaration depuis l'Elysée, lundi 24 avril 2017. (FRANCEINFO)