Mélenchon critique la statégie de Hollande

Jean-Luc Mélenchon a le vent en poupe et enfonce le clou. Le PS ne peut pas vouloir et Bayrou et le front de gauche. Autre sujet ce matin, le prix de l'essence et la possibilité de puiser dans les stocks stratégiques pour baisser les prix.

La revue de presse matinale des radios
La revue de presse matinale des radios (FTV)

Jean-Luc Mélenchon a le vent en poupe et enfonce le clou. Le PS ne peut pas vouloir et Bayrou et le front de gauche. Autre sujet ce matin, le prix de l'essence et la possibilité de puiser dans les stocks stratégiques pour baisser les prix.

Jean-Luc Mélenchon ne lache rien. Puisque le PS refuse de négocier quoi que ce soit, il en fera de même. Mais il prévient François Hollande; ce ne peut pas etre un gouvernement Front de gauche et Bayrou.

Il y a le feu dans la maison socialiste et Arnaud Montebourg joue les pompiers. Il tend la main à Jean-Luc Mélenchon en précisant que les programmes ne sont pas si éloignés que ça.

Autre préoccupation, le prix de l'essence. Pour faire baisser les cours il est envisagé d'utiliser les stocks stratégiques. Selon François Baroin la France est prête à participer à cette opération qui doit etre concertée.

Sur ce point, François Bayrou n'est pas très convaincu. Pour le court terme il propose que l'Etat baisse le poids des taxes qui impactent le prix des carburants.

Enfin Jean-François Copé s'en prend à la gestion des collectivitées locales par les socialistes.