Cet article date de plus de neuf ans.

Martine Aubry souhaite aux Français "d'être rassemblés autour des valeurs de la République" dans un message vidéo

"C'est aujourd'hui la fête de tous les Français (...). Je nous souhaite d'être rassemblés autour des valeurs de la République", dit Mme Aubry dans cette intervention "très politique" diffusée sur son site internet www.martineaubry.fr.Elle affirme également que "le changement est proche" et que "la promesse républicaine peut de nouveau être tenue".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Martine Aubry a déposé mercredi matin sa candidature à la "Haute Autorité des primaires citoyennes". (AFP - Philippe Huguen)

"C'est aujourd'hui la fête de tous les Français (...). Je nous souhaite d'être rassemblés autour des valeurs de la République", dit Mme Aubry dans cette intervention "très politique" diffusée sur son site internet www.martineaubry.fr.

Elle affirme également que "le changement est proche" et que "la promesse républicaine peut de nouveau être tenue".

"Le 14 juillet est une promesse d'égalité, de liberté, de fraternité, de laïcité. Une société où les privilèges de la naissance ne font pas le destin d'une vie. Une société où quelques-uns ne décident pas pour tous", déclare la maire de Lille, candidate à la .

"Des générations de femmes et d'hommes se sont mobilisées pour que cette promesse soit tenue, parfois même au prix de leur vie", souligne-t-elle encore.




Cap sur 2012
"La France doit renouer avec elle-même et retrouver l'envie d'un avenir commun", assure la maire de Lille qui décline ce que "liberté voudra dire en 2012": de la "liberté d'expression avec une presse libre" à celle "d'entreprendre pour redresser notre économie" et "d'opinion pour les citoyens".

"Le changement, ce sera l'égalité réelle", poursuit la candidate à la primaire. Elle cite notamment l'école donnant "à chacun sa chance et à tous l'excellence", l'"accès à la santé" "partout garanti", l'"égalité femmes-hommes".

"La situation de notre pays et le contexte international supposent des efforts", réaffirme Mme Aubry mais elle ajoute: "Je sais que vous y êtes prêts à condition (...) que ce ne soit pas toujours aux mêmes de faire les sacrifices. Cela, je m'y engage".

Lire aussi :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.