Présidentielle 2022 : les étudiants manifestent leur mécontentement

Publié
Présidentielle 2022 : les étudiants manifestent leur mécontentement
FRANCEINFO
Article rédigé par
N.Cohen, Y.Dorion, Y.Destout - franceinfo
France Télévisions

À Paris, les étudiants de Sciences-Po ont bloqué l’entrée de l’établissement, pendant que La Sorbonne est toujours occupée. Les jeunes expriment leurs revendications avant le second tour de l’élection présidentielle.

Ils veulent faire entendre leur voix entre les deux tours de l’élection présidentielle. Rue Saint Dominique à Paris jeudi 14 avril, les étudiants de Sciences-Po Paris ont bloqué l’entrée de leur école. Si la plupart des jeunes ici ne mettent pas les deux candidats dans le même panier, ils ne donnent pas non plus de consigne de vote. "Les gens feront ce qu’ils feront en leur âme et conscience", confie Baptiste, membre de l’Union Syndical Solidaires.

Occupation de La Sorbonne

Depuis mercredi 13 avril, La Sorbonne est occupée. Si la police s’est déployée jeudi matin autour de l’université, certains sont parvenus à rentrer en force. Ils veulent assister aux assemblées générales qui doivent décider de la suite du mouvement. Dehors, des banderoles affichent leurs couleurs : ni Le Pen, ni Macron, comme un leitmotiv. En fin de matinée, les forces de l’ordre se sont densifiées et positionnées. À l’intérieur, l’occupation continue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.