Présidentielle 2017 : la rose bleue de Marine Le Pen ne plaît pas à tout le monde

Le nouveau logo de campagne de la présidente du Front national provoque de nombreuses critiques. A commencer par celle du porte-parole du PS, Razzy Hamadi, qui dénonce la récupération d'un symbole de gauche.

Marine Le Pen, présidente du Front national, devant son nouveau logo lors de l\'inauguration de ses locaux de campagne, à Paris, le 16 novembre 2016.
Marine Le Pen, présidente du Front national, devant son nouveau logo lors de l'inauguration de ses locaux de campagne, à Paris, le 16 novembre 2016. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)

Le choix de Marine Le Pen d'une rose bleue comme logo pour sa campagne présidentielle ne plaît pas à tout le monde. Razzy Hamadi, porte-parole du Parti socialiste, dénonce une récupération de la part du Front national, la rose (tenue dans un poing) étant un symbole du PS depuis le début des années 1970 : "Le FN tente d'apparaître pour ce qu'il n'est pas. Comme toujours, il tente de s'approprier des symboles qui ne sont pas les siens."

On est toujours dans l'ambiguïté avec le Front national, cette volonté d'avoir un emballage pour tromper sur le contenu.Razzy Hamadi - porte-parole du PSfranceinfo

Pour autant, le député socialiste ne prévoit pas de riposte particulière de son parti. "On ne peut pas interdire l'utilisation de la rose pour telle ou telle structure, mais le PS n'abandonnera pas pour autant la rose, car c'est un symbole qui rassemble, au-delà de nos frontières, les socialistes européens."

"Il n'est pas de rose sans épines"

Les socialistes ne sont pas les seuls à émettre des critiques. Sur Twitter, plusieurs internautes trouvent étrange, pour celle qui n'a de cesse de dénoncer "l'UMPS", de reprendre deux symboles issus de la gauche et de la droite traditionnelle. "On ne s'adresse pas aux partis politiques, mais aux Français", répond Bruno Bilde, conseiller spécial de Marine Le Pen.

tter-tweet" data-conversation="none" data-lang="fr">

Franchement, une rose bleue ? On ne peut pas faire plus UMPS que ça, non ?

— Web History Pics (@WebHistoryPics) 16 novembre 2016

Reste aussi l'énigmatique tweet de Jean-Marie Le Pen, l'ancien président du FN, qui cite le philosophe allemand Arthur Schopenhauer (1788-1860) en version originale sur Twitter pour commenter ce nouveau logo : "Keine Rose ohne Dornen ! (Il n'est pas de rose sans épines)." Contacté par le Huffington Post, le Menhir répond avec un humour douteux ("C'est Adolf Hitler qui me l'a soufflé"), avant de réagir au fait que Marine Le Pen n'affiche pas son nom de famille sur son logo : "Marine Le Pen n'a pas besoin de nom de famille. C'est une fille qui a été trouvée."