"Je ne quitterai pas la présidence des Patriotes" : Florian Philippot répond par la négative à Marine Le Pen

Sur France Inter lundi matin, Florian Philippot a répliqué à la présidente du Front national qui lui a demandé de clarifier sa situation au sein du parti d'extrême droite. Il assure qu'il ne quittera pas son association, Les Patriotes, et appelle à "sortir de la tambouille interne".

France Iter

Invité de France Inter lundi 18 septembre, Florian Philippot a répondu à Marine Le Pen qui le sommait de clarifier sa situation vendredi, dans Le Parisien. "Je ne quitterai par la présidence des Patriotes, a répliqué le député européen frontiste. Ce qu'il faudrait, c'est qu'on sorte de la tambouille interne et qu'on soit audible sur le fond face à Macron."

La présidente du FN reproche à son vice-président à la stratégie d'être également président d'une association, "Les Patriotes", jugée dissidente.

Le FN doit être "plus rassembleur et plus ouvert"

Pour Florian Philippot, le Front national doit être "plus rassembleur et plus ouvert. C'est le but notamment de mon association. Ça ne fonctionnera pas en se repliant sur certains sujets. L'immigration, l'insécurité, c'est très important mais on ne peut pas parler que de cela. On ne sera majoritaires dans le pays que si l'on parle à tous les Français sans aucune exception et qu'on parle de tous les sujets".

"Je préfère concentrer mes coups sur Macron"

Florian Philippot en a profité pour répondre aux cadres du parti qui le critiquent : "S'ils pensent que ce spectacle n'est pas lamentable, ils se trompent. Je préfère concentrer mes coups sur Macron que sur des gens de mon propre parti. Pendant ce temps-là Macron avance comme dans du beurre."

Marine Le Pen, la présidente du FN, a souhaité vendredi, dans Le Parisien, que "tous les dirigeants du FN se reconcentrent" sur la refondation du parti et qu'ils apportent "leurs réflexions à l'intérieur du mouvement"