Front national : vives tensions au sein du parti

Il y a des tensions au Front national. Ce mardi 20 mai, Jean-Marie Le Pen s'est vu refuser l'accès au siège du parti à Nanterre (Hauts-de-Seine) où se déroule une réunion du bureau politique.

France 3

Le siège du Front national était sous haute surveillance ce mardi 20 juin à Nanterre (Hauts-de-Seine). Impressionnant déploiement de vigiles à l'heure de la réunion du bureau politique. David Rachline, l'ex-directeur de campagne de Marine Le Pen, préfère conserver le silence. La réunion doit faire l'analyse des résultats électoraux, mais un invité-surprise entend bien y participer malgré son exclusion.

Jean-Marie Le Pen dénonce un débat verrouillé au FN

Jean-Marie Le Pen, accompagné d'un huissier, a trouvé porte close au parti qu'il a lui-même fondé. Jean-Marie Le Pen, toujours prédisent d'honneur du parti, dénonce un débat verrouillé au Front national. "Marine Le Pen a horreur du débat, elle a horreur de la contradiction", assure-t-il. Jean-Marie Le Pen demande même la démission de la présidente du Front national et du bureau politique. Malgré des résultats plutôt satisfaisants aux législatives, le parti ne fera pas l'économie d'un débat. Marine Le Pen a annoncé la tenue d'un séminaire en juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marie Le Pen lors du 1er mai 2017, à Paris.
Jean-Marie Le Pen lors du 1er mai 2017, à Paris. (CITIZENSIDE / GIUSEPPE AMOS / AFP)