Franc et euro : deux monnaies, est-ce possible ?

L'une des propositions de Marine Le Pen, est la sortie de l'euro comme monnaie unique, mais qui resterait une monnaie commune. La France vivrait donc avec deux monnaies, le franc et l'euro. Mais est-ce vraiment faisable ? Et dans quelle mesure est-ce avantageux ?

France 2

Deux monnaies pour la France, le franc et l'euro : voici la dernière proposition de Marine Le Pen. Comment ça marcherait ? Dans nos portemonnaies : un nouveau franc pour régler les achats de la vie quotidienne, comme une baguette de pain ou les courses au supermarché. Dans le même temps, l'euro resterait la devise utilisée par les grandes entreprises et par l'État. Selon le conseiller économique de Marine Le Pen, réintroduire le franc serait une mesure positive pour les Français. "Un salaire à 1 500 euros passerait à 1 500 nouveaux francs. Ça ne va strictement rien changer pour eux. En revanche pour nous, État stratège, ça nous laissera toute latitude pour relancer la machine économique et pour financer l'économie productive, celle qui crée de la richesse et de l'emploi", explique Bernard Monot.

Le nouveau franc risque de perdre rapidement de sa valeur face à l'euro

La France pourrait donc imprimer sa propre monnaie pour relancer l'économie. Mais fonctionner en même temps avec deux monnaies, est-ce vraiment faisable ? Selon l'économiste Agnès Benassy-Quère, présidente déléguée du Conseil d'analyse économique, un tel système serait très dangereux. Car pour faire tourner la planche à billets, le nouveau franc perdrait rapidement de sa valeur face à l'euro, pénalisant les Français qui achètent des produits importés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Il est bien de dire à son banquier que l\'on posséde un livret A et que ses enfants aussi.
Il est bien de dire à son banquier que l'on posséde un livret A et que ses enfants aussi. (MAXPPP)