Cet article date de plus de trois ans.

Florian Philippot quitte le FN : quels risques pour Marine Le Pen ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Florian Philippot quitte le FN : quels risques pour Marine Le Pen ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Marine Le Pen et Florian Philippot ont officialisé jeudi 21 septembre leur divorce. Le bras droit de la patronne du FN a quitté le parti. Décryptage de Nathalie Saint-Cricq en plateau.

Le FN entre dans une nouvelle période difficile. Jeudi 21 septembre, Florian Philippot a annoncé qu'il quittait le parti. De quoi poser des questions sur l'avenir de la formation politique. "Florian Philippot, c'est le fusible qui paie pour une campagne ratée, le naufrage du débat présidentiel", estime Nathalie Saint Cricq. "Marine Le Pen est contestée dans son camp, fragilisée dans son électorat, dont une partie se demande si elle est à la hauteur", analyse la journaliste.

La perte d'un électorat populaire

Pour rester à la tête du FN, la patronne a sacrifié son bras droit, et c'est donc la ligne idéologique chère à son père, Jean-Marie Le Pen, qui semble triompher avec le départ de Florian Philippot. Celle d'une "extrême droite recentrée sur les thèmes identitaires, la sécurité, et l'immigration", rappelle Nathalie Saint-Cricq. Le risque ? Perdre l'électorat populaire auquel Florian Philippot s'adressait, en parlant d'économie et de social. Ce divorce pourrait profiter à certains, comme Jean-Luc Mélenchon, qui affirmait jeudi : "Les gens qui étaient très fâchés, mais pas fachos, je leur dis, tournez-leur le dos et venez avec nous".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.