Élections municipales : Marine Le Pen a lancé la bataille

Danielle Sportiello explique la stratégie mise en place par Marine Le Pen afin de rafler un grand nombre de villes aux prochaines élections municipales de mars 2020.

FRANCE 3

La bataille des municipales est lancée du côté de Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement national a dévoilé depuis La Rochelle (Charente-Maritime), dimanche 16 juin, la mise en place d'une stratégie pour gagner. "Aujourd'hui, il ne s'agit plus d'être présent partout comme en 2014, mais de concentrer les forces dans des régions qui sont plus ou moins acquises au Front national", explique la journaliste de France 3 Danielle Sportiello.

Aliot vise Perpignan... sans étiquette

"En 2014, le Front national à l'époque avait présenté 600 listes. Mais depuis, un tiers des conseillers municipaux ont démissionné parce qu'ils étaient sans formation, parce qu'ils étaient mal préparés à être dans l'opposition. Il avaient l'impression de faire de la simple figuration", indique ainsi la journaliste du service politique. Dans le viseur du RN, on retrouve la ville de Perpignan (Pyrénées-Orientales). "Elle est convoitée par Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen, qui est élu de la circonscription et qui va aller à l'assaut de Perpignan sans étiquette aucune", précise Danielle Sportiello.

Marine Le Pen a lancé également un appel aux élus Les Républicains qui ne veulent pas rejoindre "l'armée d'Emmanuel Macron".

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen à Paris le 26 mai 2019.
Marine Le Pen à Paris le 26 mai 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)