Présidentielle : revivez l'interview de Marine Le Pen dans "8h30 Aphatie"

La candidate du Front national a obtenu les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle.

Ce qu'il faut savoir

Annoncée au second tour de l'élection présidentielle par tous les sondages, Marine Le Pen était l'invitée de franceinfo, lundi 13 mars. La représentante du Front national, candidate à l'Elysée pour la deuxième fois, a répondu aux questions de Jean-Michel Aphatie et de son équipe à partir de 8h30.

Marine Le Pen a ses parrainages. D'après le dernier décompte du Conseil constitutionnel, diffusé vendredi, la patronne du FN a recueilli les signatures de 577 élus, au-delà du seuil des 500 nécessaires pour participer au scrutin présidentiel.

Bientôt un face-à-face avec Emmanuel Macron ? D'après le JDD, le journaliste Jean-Jacques Bourdin a proposé une confrontation d'une heure entre les deux candidats en mars. "Je suis OK pour un débat" avec le leader d'En marche !, a répondu Marine Le Pen au Lab, dimanche. A condition qu'il ne soit pas diffusé sur BFMTV, chaînée qualifiée de "BFMacron" par la frontiste.

La candidate poursuit sa campagne. Après une conférence sur le thème de la citoyenneté lundi soir, Marine Le Pen participera à une réunion publique à Saint-Raphaël (Var) mercredi et tiendra un meeting à Metz (Moselle) samedi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

09h26 : Moi ce qui me fait réagir, c'est le niveau vers lequel se dirige le débat ! A qui profite le crime? C'est la vraie question que les citoyens- electeurs doivent se poser. Certainement pas aux Francais en tous cas !

09h26 : Commençons par avoir une justice indépendante avant de s'acharner sur un seul homme....plus on s’acharne sur Fillon plus cela donne du crédit a la thèse du complot ... navrant cette France immature !

09h26 : Je suis à 100% contre Fillon, mais là l'histoire de ses costumes est un peu grosse quand même... Si ses amis veulent dilapider leur argent qu'ils le fassent !

09h26 : Toujours beaucoup de réactions dans les commentaires sur l'affaire des costumes de luxe offerts à François Fillon.

09h13 : Pour Marine Le Pen, "la personnalité de François Fillon est assez éloignée de l'image qu'il voulait donner".

08h55 : Richard Ferrand, secrétaire général d'En marche !, est l'invité de BFMTV, ce matin.

08h50 : "Le problème de Monsieur Fillon, c'est pas la justice, c'est pas l'enquête. C'est un homme qui aime l'argent et cela est très loin de l'image qu'il voulait donner."

08h48 : "On lance un appel à l'ensemble des élus pour les convaincre qu'il faut absolument une candidature ouvrière à cette élection-là, qui tranche avec tous ces politiciens et ces scandales qu'il peut y avoir chez Fillon et Le Pen."

Le candidat du NPA à la présidentielle, Philippe Poutou, a également lancé, ce matin, sur France Bleu Isère, à destination du Parti socialiste et du Parti communiste, dans le but d'obtenir ses 500 parrainages d'ici la fin de la semaine. "C'est important qu'ils lâchent la bride et que les élus puissent faire leur choix tranquillement", a-t-il déclaré.

08h49 : Marine Le Pen le répète. Si elle est élue, elle veut réserver les logements sociaux aux "foyers français". Par le passé, elle a affirmé que ces derniers étaient "prioritairement occupés" par des immigrés, mais son argumentaire ne tient pas, comme nous vous l'expliquons dans cet article.

08h41 : "J"assume que la priorité soit donnée, en France, pour les logements sociaux aux Français."

08h32 : Marine Le Pen est invitée de Jean-Michel Aphatie, sur franceinfo. Regardez son interview en direct.

08h29 : C'était il y a quelques minutes sur Europe 1. François Fillon a contre-attaqué après les révélations du JDD sur ses 48 500 euros de costumes de luxe sur mesure offerts par "un ami". "C'est ma vie privée. Ça ne regarde personne", réplique le candidat.

(EUROPE 1)

08h23 : Il a le droit, mais avec mes amis quand ils m'invitent à dinar je leur apporte quelque chose, une contrepartie en fait, cela me paraît faire partie du savoir vivre et du savoir être. Alors qu'a-t-il offert en contrepartie ?

08h23 : Allez donc demander à Hollande pour combien il en a sur le dos ! Je ne parle pas de ses frais de coiffure !

08h23 : Costards offerts, prêt gratuit, travail fictif... ça fait juste un peu beaucoup pour un seul homme. Oui, la justice va sans doute plus vite que pour d'autres mais si elle peut nous permettre d'avoir un chef d'État intègre alors c'est bien.

08h22 : "J'ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami", a réagi François Fillon, ce matin sur Europe 1. Cette défense vous fait réagir dans les commentaires.

08h04 : François Fillon avait promis de donner, pendant la campagne, les noms des membres de son futur gouvernement. Le candidat des Républicains a expliqué, sur Europe 1, qu'il avait "changé d'avis". "Je ne le dirai sans doute pas", a-t-il déclaré, car selon lui cette question a trop "divisé" sa famille politique.

08h01 : François Asselineau, qui a réuni ses 500 parrainages pour se présenter à l'élection présidentielle, est l'invité de BFMTV.

08h01 : Depuis le début de l'enquête, François Fillon considère qu'il est particulièrement malmené dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et de deux de ses enfants. Ses accusations sont-elles fondées? Dans cet article, notre journaliste Marie-Adélaïde Scigacz passe son argumentaire au crible.

07h50 : "Depuis le début je ne suis pas traité comme un justiciable comme les autres. Je vais être entendu 48 heures avant la clôture des candidatures à l'élection présidentielle. Tout cela est fait dans une précipitation qui n'est pas normale."

François Fillon est convoqué le 15 mars par les juges dans l'enquête sur les soupçons d'emploi fictif de sa femme.

07h46 : "C'est ma vie privée. J'ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami."

07h46 : "Je suis la cible d'un tel nombre d'attaques, que je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il y a une sorte de chasse à l'homme."

François Fillon est invité d'Europe 1, ce matin.

07h43 : Fillon ,chantre de l'honneteté , n' a même pas conscience de l'incongruité de ses actes ! C'est très inquiétant, son rapport a l'argent paraît totalement déconnecté de la réalité des Français. Il y a dans son attitude actuelle une dimension schizophrêne alarmante.

07h43 : Personnellement, personne, jamais personne, à part mes parents quand j'étais à leur charge, ne m'a offert un costume et encore moins plusieurs costumes.

07h43 : Ceux qui critiquent les costumes sont des jaloux. on s'en fout de ces costumes et de plus je pense qu'il vaut mieux avoir à la tête de l'état un homme bien habillé qu'un mec avec une cravate de travers.

07h43 : Dans les commentaires l'affaire des costumes de luxe offerts à François Fillon vous fait réagir.

06h19 : De la politique également à la une de La Croix. Emmanuel Macron détaille, dans une longue interview, son programme.




07h19 : On fait un tour de vos quotidiens. A la une du Figaro, la campagne de François Fillon. Pour le quotidien, le candidat des Républicains, désormais "fort du soutien de son parti", a six semaines pour convaincre "sur le terrain et dans les médias".


07h21 : "C'est un peu curieux que l'on puisse accepter des cadeaux de ces montants-là sans garantie qu'il n'y ait pas de contrepartie."

Pour le président de l'association de lutte contre la corruption Anticor, les révélations du JDD sur les costumes offerts à François Fillon posent beaucoup de questions : "Ça suscite des interrogations, c'est normal. Si vraiment il y a eu des costumes achetés en liquide, là c'est interdit puisque l'on ne peut pas payer plus de 1 000 euros en liquide."