Cet article date de plus de sept ans.

Marine Le Pen : la "déferlante migratoire" est "hors contrôle"

Après un été marqué par les multiples rebondissements du conflit interne au FN entre la présidente du Front national et son président d'honneur de père, Marine Le Pen a fait sa rentrée dans un petit village de Haute-Marne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Marine Le Pen a prononcé son discours de rentrée à Brachay  en Haute-Marne © MAXPPP)

"Ils ne vous le disent pas et pourtant la situation de l'immigration est aujourd'hui en France totalement hors de contrôle. L'immigration était déjà gigantesque sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy (...),  tout a été fait sous Nicolas Sarkozy et François Hollande pour que cette vague grossisse, prenne du corps et aujourd'hui déferle à pleine vitesse sur notre pays " a déclaré Marine Le Pen. "Partout cette déferlante est là" a-t-elle affirmé évoquant les campements de roms "qui font partie de notre paysage ", les clandestins, "ces fameux migrants " dont la situation "se cristallise dans la ville de Calais ", une situation qu'elle "compte bien régler si elle gagne la région ".  Sans donner de détail.

Marine Le Pen : la "déferlante migratoire" est "hors contrôle"
écouter
"Mon objectif est clair: arrêter l'immigration légale et clandestine"  a-t-elle continué. Et à quelques mois des régionales, la présidente du FN, qui est  tête de liste dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a en ligne de mire la présidentielle. "Dès décembre prochain, nous pouvons préparer l'avenir et montrer la voie, transformer les élections régionales en aurore du renouveau national. Après, il restera 16 mois avant la mère de toutes les élections pour que le peuple français redevienne maître chez lui, le seul et véritable acteur de son destin."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.