Cet article date de plus de neuf ans.

Mariage pour tous : Erwann Binet pris à partie par des militants d'extrême-droite

Erwann Binet, le rapporteur du projet de loi sur le mariage pour tous, a décidé d'annuler ses déplacements des prochains jours, des débats prévus pour discuter du texte à travers la France. Vendredi soir, il a été pris à parti par des militants d'extrême-droite à Saint-Étienne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

"La France aux Français" , "Hollande démission" ... Les slogans qui ont accueilli Erwann Binet vendredi soir à la faculté de Saint-Étienne (Loire) ne laissent aucun doute quant à l'orientation politique des militants. Certains participants à ce débat autour du mariage pour tous avaient décidé de se faire entendre. Parmi eux, une poignée de militants des Jeunesses nationalistes, dont le fondateur du mouvement, Alexandre Gabriac, exclu du Front national en 2011 après la diffusion d'une photo le montrant en train d'effectuer un salut nazi. Il a lui-même posté sur son compte Twitter une photo du débat qui a donc dégénéré vendredi soir.

Pour Erwann Binet, rapporteur socialiste du projet de loi, déjà pris à partie par des opposants le 26 mars dernier à Saint-Quentin-en-Yvelines, c'en est trop.

"Je n'ai pas l'intention de refaire d'autres débats dans l'immédiat. Je le regrette vivement, mais il n'est pas possible de continuer dans ces conditions, il faut que les opposants se resaisissent." (Erwann Binet)

Le député de l'Isère a donc décidé d'annuler les autres débats prévus dans les prochains jours, et notamment celui prévu à Grenoble lundi, à l'Institut d'études politiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.