Marche des libertés : à Paris, des manifestants contre l'extrême droite et la politique du gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Marche des libertés : à Paris, des manifestants contre l'extrême droite et la politique du gouvernement
FRANCE 3
Article rédigé par
B.Gelot, H.Huet, A.Tribouart, S.Lerch, France 3 Régions, P-M. de la Foata - France 2
France Télévisions

La "Marche des libertés" initiée par La France insoumise dans plusieurs villes de France, ainsi qu'à Paris, a rassemblé des leaders de gauche et des manifestants qui ont dénoncé la politique du gouvernement et un débat politique qu'ils estiment dominé par les idées d'extrême droite.

Une "Marche des libertés" a eu lieu dans plusieurs villes de France et notamment à Paris, samedi 12 juin. La France insoumise a organisé ce défilé pour dénoncer ce qu'elle considère comme des attaques contre les libertés de la part de l'extrême droite, mais aussi du gouvernement. "Ce n'est plus possible de laisser le débat démocratique se déliter autant, de laisser les idées d'extrême droite autant progresser", estime Mélanie Luce, la présidente de l'UNEF, présente dans le cortège parisien.

Jean-Luc Mélenchon enfariné



La manifestation a rassemblé la gauche, qui a cependant manifesté en rangs dispersés. Les manifestants ont dénoncé la politique d'Emmanuel Macron, qui "laisse l'extrême droite monter", selon une jeune femme. Jean-Luc Mélenchon a par ailleurs été victime d'un jet de farine par un homme qui se dit "souverainiste" et qui évoque un geste de contestation contre les politiques. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.