Les retrouvailles tendues de François Hollande et Manuel Valls

François Hollande préside, Manuel Valls gouverne. Il fallait montrer que chacun est à sa place en ce mercredi 2 novembre après une semaine de piques et de recadrages à distance.

France 3

Poignée de main ostensible à la sortie du Conseil des ministres ce mercredi 2 novembre, histoire de montrer que les tensions s'apaisent entre François Hollande et Manuel Valls. Pourtant il y a bien eu une explication entre les deux hommes et le message du président est clair. "Il fallait garder cohésion et solidarité. Le Premier ministre a repris ces mots en disant qu'il y avait un bilan à défendre et qu'il le ferait", déclare Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement.

Manuel Valls promet de jouer collectif

Ces derniers jours, le Premier ministre a ouvertement fait part de sa colère après la parution du livre-confessions de François Hollande. Alors à l'Assemblée nationale cet après-midi, la droite demande des comptes. Manuel Valls préfère réaffirmer sa loyauté. Mais dans les couloirs de l'Assemblée nationale, la gauche est déboussolée, inquiète de devoir attendre début décembre pour savoir si François Hollande sera candidat ou pas. En attendant, Manuel Valls promet de jouer collectif, sans s'interdire d'être un recours possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls et François Hollande, le 19 octobre 2016, après le Conseil des ministres à l\'Elysée.
Manuel Valls et François Hollande, le 19 octobre 2016, après le Conseil des ministres à l'Elysée. (ALAIN JOCARD / AFP)