Les conséquences du soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron

Quelles vont être les répercussions du soutien annoncé par l'ancien Premier ministre à son ex-ministre de l'Economie ? Anne Rosencher de l'Express et Judith Waintraub du Figaro en débattent dans le duel du Grand Soir 3.

France 3

L'annonce faite par Manuel Valls cette semaine de son soutien à Emmanuel Macron dès le premier tour de la présidentielle fait beaucoup parler. Pour Anne Rosencher, "cela ne devrait évidemment pas profiter à Benoît Hamon", mais elle ajoute que François Fillon, par exemple, peut en profiter pour démontrer que l'ancien ministre de l'Economie est bien "l'héritier de Hollande". Pour Judith Waintraub, "Manuel Valls a trahi sa parole mais est resté fidèle à ses convictions".

La dynamique Mélenchon

"Manuel Valls, en choisissant de soutenir Emmanuel Macron, peut se mettre en position de sauver le PS de lui-même", ajoute-t-elle, affirmant que "le suicide, cela aurait été de soutenir Benoît Hamon". Pour nos deux éditorialistes, c'est Jean-Luc Mélenchon qui bénéficie actuellement de la meilleure dynamique et de cette "clarification" du vote à gauche. Quoi qu'il en soit, le soutien de Manuel Valls pourrait au final être plus un handicap qu'autre chose pour Emmanuel Macron, qui se retrouve ainsi lié directement au bilan du quinquennat Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls, à Paris, le 29 janvier 2017.
Manuel Valls, à Paris, le 29 janvier 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)