Colère des policiers : les annonces de Manuel Valls

Le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour apaiser le courroux des fonctionnaires de polices. Sophie Brunn les détaille pour France 2.

FRANCE 2

Plusieurs milliers de policiers ont manifesté ce mercredi 14 octobre, notamment sous les fenêtres de la garde des Sceaux Christiane Taubira. Les fonctionnaires sont notamment excédés par un manque de soutien de la part des magistrats.

Pour apaiser leur colère, Manuel Valls a annoncé une batterie de mesures, dont certaines visent à simplifier la procédure pénale. "Il s'agit de limiter au maximum le travail de paperasserie des policiers. Exemple concret : l'établissement d'un procès-verbal unique en fin de garde à vue", explique Sophie Brunn depuis Matignon.

Les permissions de sortie limitées

Le chef du gouvernement a également évoqué un alourdissement des peines pour détention d'armes. Un tel délit pourrait désormais être passible de cinq ans de prison. Enfin, le Premier ministre a annoncé la limitation des permissions de sortie pour les détenus. "Elles seront dorénavant autorisées dans deux cas seulement : soit pour des raisons de réinsertion professionnelle, soit en cas de décès, de naissance, de maladie grave pour un proche", reprend la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls dans son bureau à Paris le 29 septembre 2015
Manuel Valls dans son bureau à Paris le 29 septembre 2015 ( MAXPPP)