Cet article date de plus de six ans.

Valls et Cambadélis s'opposent sur un changement de nom du Parti socialiste

Dans un entretien à paraître jeudi dans "Le Nouvel Observateur", le Premier ministre s'est dit favorable, "pourquoi pas", à un changement de nom du PS. Le premier secrétaire du parti n'est pas de cet avis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Christophe Cambadélis et Manuel Valls, le 31 août 2014 à La Rochelle (Charente-Maritime). (XAVIER LEOTY / AFP)

Etre ou ne pas être "socialiste" ? Chacun sa réponse. Jean-Christophe Cambadélis a affirmé, mercredi 22 octobre, qu'il préférait que l'on "garde" le "beau nom" de "Parti socialiste", après que Manuel Valls s'est dit favorable, "pourquoi pas", à un changement de nom. "Si je suis favorable à changer la carte d'identité du Parti socialiste, je ne suis pas favorable au changement de nationalité", a ajouté le premier secrétaire du parti.

Une "position ancienne" du Premier ministre

"Je reste sur la position de François Mitterrand. Socialiste est un beau nom qui a fait ses preuves, autant le garder, a estimé le député de Paris. J'ajouterais, un peu taquin, qu'il n'a pas interdit à François Hollande de gagner et à Manuel Valls de devenir Premier ministre", a-t-il ironisé. Le premier secrétaire a relevé qu'il s'agissait d'une "position ancienne" du Premier ministre. "Il est de ce point de vue cohérent avec lui-même."

Dans un entretien à paraître jeudi dans Le Nouvel Observateur, Manuel Valls se dit "pourquoi pas" favorable à un changement de nom du Parti socialiste, une idée qu'il avait portée en 2007 et en 2011 et qui avait suscité d'importants remous dans le parti. "Mais ce changement ne peut être que l'aboutissement d'un processus", juge le chef du gouvernement, qui défend une gauche "pragmatique, réformiste et républicaine", sans inclure le qualificatif "socialiste".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.