Cet article date de plus de six ans.

Manuel Valls annonce des mesures pour lutter contre les discriminations

Lors d'un déplacement aux Mureaux dans les Yvelines, le Premier ministre a annoncé lundi la généralisation "des caméras piétons" portées par les policiers, une prochaine campagne de "testing" et des mesures pour le logement social.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Le Premier ministre Manuel valls est en déplacement aux Mureaux dans les Yvelines ce lundi avec 17 de ses ministres © MaxPPP)

Pour ce déplacement aux Mureaux, le Premier ministre étaitaccompagné de 17 ministres dont Najat Vallaud-Belkacem pour l'Education, Myriam El Khomri pour l'Emploi et Sylvia Pinel pour le Logement. Il s'agit de la seconde réunion du Comité interministériel sur l’égalité et la citoyenneté après celle qui s'était tenue à Matignon deux mois après les attentats de janvier. Ce lundi, il a été question de lutte contre les discriminations.

A LIRE AUSSI ►►►Le logement social au coeur des annonces de Valls pour plus de mixité

"Des caméras piétons "

Manuel Valls a annoncé la généralisation du port de "caméras piétons" par les policiers, dispositif expérimenté depuis trois ans par 200 patrouilles. Les échanges et les interventions sont filmés. La mesure a une portée politique puisque son application permet de tenir une promesse du candidat François Hollande en 2012, dans le cadre de la lutte contre les délits au faciès lors des contrôles d’identité. Il s'agit aussi de protéger les policiers d'éventuels faux témoignages ou accusations erronées.

 

Par ailleurs, une campagne nationale de "testing" va être lancée fin 2015 dans le monde du travail. Il s'agit d'une technique visant à simuler des situations réelles afin d'identifier de possibles pratiques discriminatoires.

Caméras piétons pour les policiers : comment ça marche, quelle utilisation et quel impact ? Les précisons de Stéphane Pair
écouter

Expérience sur la carte scolaire 

Selon le Premier ministre, les discriminations passent aussi par l'école au sens large. Manuel Valls veut dit-il "casser les logiques de ségrégation sociale" au collège. La carte scolaire sera donc revue, en élargissant les secteurs de recrutement. Dix départements expérimenteront un nouveau découpage à la rentrée 2016.

Logement social : une liste des mauvaises élèves 

A l'occasion de ce déplacement dans les Yvelines, Manuel Valls aussi montré du doigt les communes qui ne jouent pas le jeu du logement social. Le Premier ministre a publié une liste de 36 communes "qui ne respectent pas leurs engagements". Elles sont situées principalement dans le sud de la France et en banlieue parisienne. Provence-Alpes-Côte d'Azur est la région la plus représentée avec 17 communes, devant l'Ile-de-France qui en compte huit. Viennent ensuite, le Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes, deux régions qui comptent chacune cinq communes en dehors des clous de la loi. Et enfin, l'Aquitaine avec une commune épinglée. En matière de logement social, les préfets pourront se substituer aux maires récalcitants.

L'essentiel des mesures détaillées par Manuel Valls dans les secteurs de l'emploi, du logement et de l'école
écouter

"Du temps pour remettre du beau dans les quartiers "

Selon les services de Manuel Valls, environ une partie des mesures annoncées lors de la première réunion, soit "un tiers",  a été mise en oeuvre et "la moitié est bien engagée" . Les autres suivront mais "nécessitent le temps du déploiement", a  déclaré le Premier ministre lors de sa visite aux Mureaux, avant la réunion du Comité interministériel.

"Il faut encore beaucoup de travail pour que l'on construise de l'habitat social partout pour que l'on ne concentre pas l'habitat social et les mêmes populations parfois en difficulté dans les mêmes villes et les mêmes quartiers."

"On constate qu'il faut du temps pour reconstruire les quartiers, pour y remettre du beau, pour rénover les espaces publics et pour faire de l'emploi" : le Premier ministre, Manuel Valls, en déplacement aux Mureaux
écouter

Sur les 60 mesures annoncées en mars dernier figurait l’agence de développement économique des territoires lancée la semaine dernière à la Courneuve en Seine-Saint-Denis. 

A LIRE AUSSI ►►►les annonces de François Hollande à La Courneuve

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.