VIDEO. Bernard Cazeneuve : "Ce qu'il y a dans les articles de presse, par principe, je ne le crois pas"

Le ministre de l'intérieur, légèrement énervé mercredi à l'Assemblée lors des débats concernant la loi sur le renseignement s'est emporté conter une députée écologiste et sur la presse

LCP

Le débat concernant la loi sur le renseignement a été tendu à l'Assemblée nationale pour les députés présents. Pour preuve, à une question d'une député apparentée écologiste, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur s'est emporté, lâchant : "Moi, à l'école, on m'a appris à ne pas croire ce qu'il y a dans les journaux ni dans les livres".

Esprit critique et la libre conscience du ministre

La députée du Calvados Isabelle Attard critiquait mercredi 15 avril le dispositif de la loi notamment l'inefficacité de l'algorithme en matière d'écoute, conseillant la lecture d'un article de l'Obs/Rue89 à ses collègues députés, mais aussi au ministre de l'Intérieur. "L'exercice de l'esprit critique et de la libre conscience est beaucoup plus puissant que de gober béatement et benoîtement ce qui a dans les articles de presse", lance Bernard Cazeneuve, légèrement énervé, et d'ajouter "ce qu'il y a dans les articles de presse, par principe, je ne le crois pas, parce que je suis un esprit libre". 

La petite phrase n'apparaît pas dans la retranscription mise en ligne sur le site de l'Assemblée nationale selon nos confrères de l'Obs/Rue89 qui ont poursuivi leur enquête.

 

 

Bernard Cazeneuve le 14 avril 2015
Bernard Cazeneuve le 14 avril 2015 ( WITT / SIPA)