Cet article date de plus de dix ans.

Les six candidats à la primaire enfin réunis à La Rochelle

Pour la première fois depuis le début de l'université d'été du PS, les six candidats à la primaire socialiste pour 2012, y compris le radical de gauche Jean-Michel Baylet, sont rassemblés ce dimanche matin, pour la séance de clôture.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les six candidats à la primaire socialiste réunis pour la première fois à l'université d'été PS de La Rochelle (AFP)

Pour la première fois depuis le début de l'université d'été du PS, les six candidats à la primaire socialiste pour 2012, y compris le radical de gauche Jean-Michel Baylet, sont rassemblés ce dimanche matin, pour la séance de clôture.

Manuels Valls, Ségolène Royal, Martine Aubry, François Hollande, Jean-Michel Baylet et Arnaud Montebourg sont arrivés peu avant 10H30 sous les acclamations des militants dans la grande salle des séances plénières. Ils se sont installés au premier rang, répartis équitablement de part et d'autre de Harlem Désir, premier secrétaire du PS par intérim.

A leurs côtés, avaient pris place notamment le maire de Paris Bertrand Delanoë. Dans une courte intervention, le maire de La Rochelle Maxime Bono a salué "l'arrivée triomphale et groupée de tous nos candidats à l'image de ces trois jours de débats". Une photo de famille incontournable qui marque la fin du traditionnel rendez-vous rochelais.

Mais à six semaines du premier tour d'un scrutin pour lequel le PS attend plus d'un million de votants, cette édition 2011 a été marquée par une successions de piques et de petites phrases assassines. Le slogan unitaire scandé par les militants n'a pas empêché chacun des candidats à la primaire de jouer sa partition en solo, sous l'oeil des caméras.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.