Vidéo Législatives : pourquoi certains candidats LR effacent-ils leur logo des affiches ?

Publié Mis à jour
L'oeil du 20 heures - 26 mai
Article rédigé par
France Télévisions

Près de 6300 candidats se présentent aux élections législatives, mais il n'est pas toujours simple de savoir par qui. Ainsi dans le Val-de-Marne, l'ancien porte-parole de la campagne de Valérie Pécresse n'a-t-il pas jugé bon d'inscrire le logo des Républicains sur ses affiches.

A l’approche des élections, il y a les candidats qui affichent clairement le logo de leur parti, et ceux qui laissent planer le mystère. Dans la 7e circonscription du Val-de-Marne, est ainsi apparu début mai le candidat d’un parti invisible : aucun logo, aucun nom de mouvement politique sur son affiche.

Quand on la présente aux électeurs sur le marché, chacun lui attribue une couleur politique différente. "Ecologiste ?" déduit une femme de la couleur verte de l’affiche. "Socialiste ?" tente une autre. Trois passants sont formels : "Rassemblement national !" Pourtant, Vincent Jeanbrun est officiellement investi par Les Républicains.

Il était même le porte-parole de Valérie Pécresse pendant la présidentielle. Mais son slogan, "Faire mieux ensemble !", rajoute à la confusion. Car son affiche a été publiée le 6 mai, c’est-à-dire au lendemain de l’annonce du nouveau nom de la majorité, "Ensemble !"… A-t-il espéré un temps décrocher une investiture du parti présidentiel ?

"Un pur hasard"

"C'est un pur hasard," évacue Vincent Jeanbrun, qui a depuis choisi un nouveau slogan, "Nos villes d’abord". Sur l’absence du logo de son parti, il se justifie : "je ne suis pas le candidat d’une étiquette politique, ce n’est pas mon sujet. Et entre nous, je ne sais pas ce que seront Les Républicains dans six mois ou dans un an, par contre je sais que mes valeurs ne bougeront pas."  Sur sa nouvelle affiche, il précise désormais “Union de la droite et du centre”… mais toujours pas de logo des Républicains.

Selon l’ex-ministre des sports Roxana Maracineanu, depuis investie par la majorité présidentielle face à Vincent Jeanbrun, son adversaire LR passerait volontairement sous silence son soutien récent à Valérie Pécresse.

"Vincent Jeanbrun ne dit pas que c’est le candidat de Valérie Pécresse, puisqu’elle a fait moins de 5 % à la présidentielle. Tout le monde a envie à l’approche des élections de se positionner comme le candidat du président."

Roxana Maracineanu, candidate Ensemble ! dans la 7e circonscription du Val-de-Marne

à France 2

D’autres candidats investis par LR gomment largement le parti de leurs supports de communication. C’est notamment le cas du secrétaire général du mouvement lui-même, Aurélien Pradié, candidat à sa propre succession dans le Lot. Dans sa circonscription comme dans celle de Vincent Jeanbrun, le premier tour de la présidentielle a été plutôt favorable à la gauche et au parti présidentiel. En outre, Aurélien Pradié n'affronte aucun concurrent de la majorité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.