Saint-Étienne : le maire de la ville sous pression

Publié
Saint-Étienne : le maire de la ville sous pression
FRANCEINFO
Article rédigé par
H. Capelli, E. Sizarols, C. Beauvalet - franceinfo
France Télévisions

Le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, est soupçonné de chantage à la vidéo intime sur son ancien premier adjoint. L’élu était sous pression lors du Conseil municipal, lundi 26 septembre.

Lundi 26 septembre, le maire (Les Républicains) de Saint-Étienne (Loire), Gaël Perdriau, est arrivé au Conseil municipal sur la pointe des pieds, avec la mine grave. Il est soupçonné de chantage à la vidéo intime sur son ancien premier adjoint. L'élu s’est défendu dès le début de la séance et a reproché à ses opposants de gauche d’instrumentaliser l’affaire. Gaël Perdriau n’entend pas laisser sa place de maire de la ville. Très vite, la tension est montée.

Gaël Perdriau n'envisage pas de démissionner

Dans sa propre majorité, certains ne comprennent pas son entêtement. La gauche a quant à elle fini par quitter la salle du Conseil. Dans le même temps, des dizaines de manifestants étaient présents devant l’Hôtel de ville, appelant à la démission du maire. Pour l’heure, Gaël Perdriau n’envisage pas de démissionner de ses fonctions, ni à la ville ni à la métropole de Saint-Étienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.