Jean-Pierre Raffarin devient chroniqueur de la nouvelle émission de Laurent Delahousse sur France 2

L'ancien premier ministre fera partie des personnalités qui entoureront l'animateur dans "19 h le dimanche". Il avait annoncé en juin qu'il quittait son mandat de sénateur et se retirait de la "vie politique élective".

L\'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin lors d\'une conférence internationale au lac Yanqi, au nord de Pékin (Chine), le 15 mai 2017.
L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin lors d'une conférence internationale au lac Yanqi, au nord de Pékin (Chine), le 15 mai 2017. (DAMIR SAGOLJ / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il quitte l'arène politique, mais pas les médias. Jean-Pierre Raffarin va devenir l'un des chroniqueurs de "19 h le dimanche", une nouvelle émission présentée par Laurent Delahousse sur France 2, diffusée chaque dimanche à partir du 10 septembre. France Télévisions l'a annoncé mardi 22 août dans un communiqué. Jean-Pierre Raffarin avait révélé en juin qu'il se retirait de "la vie politique élective", et quittait donc son mandat au Sénat.

Une équipe de chroniqueurs avec Caroline Fourest et Alain Duhamel

"19 h le dimanche" est présentée comme une émission en deux parties, autour du journal de 20 heures de France 2. Laurent Delahousse sera entouré d'un ou deux chroniqueurs chaque semaine, piochés au sein d'une équipe d'une dizaine de chroniqueurs. Pour l'instant, cinq noms ont été dévoilés : outre Jean-Pierre Raffarin, on y trouvera Christophe Ono-dit-Biot, Caroline Fourest, Karine Thuil ou encore Alain Duhamel.

"On préfère le terme 'éclaireur' à celui de chroniqueur, explique à franceinfo le rédacteur en chef de l'émission Jean-Michel Carpentier. Ce sont des gens qui seront associés à l'émission pour apporter leur regard et nous aider à éclairer les sujets d'actualité." L'émission comprendra "un feuilleton des Français, des reportages, des mini-fictions, des 'Verbatims' qui décrypteront les coulisses des événements du moment""Des personnalités, grands témoins, qui apporteront un regard sur le monde et sur la France", explique aussi le communiqué. L'animateur s'entretiendra également avec des invités "qui ont fait ou feront l’actualité".

Il a créé une ONG en juin

Pourquoi avoir pensé à Jean-Pierre Raffarin ? "Quand j'ai vu qu'il arrêtait la politique, je l'ai appelé et je lui ai demandé si ça l'intéresserait", ajoute Jean-Michel Carpentier. "On veut avoir une orignalité autour de Laurent Delahousse. Jean-Pierre Raffarin est un ancien Premier ministre, qui s'exprime sans langue de bois avec un regard assez vif sur la société française."

C'est l'homme qu'on fait venir, et Jean-Pierre Raffarin est un homme très respectable et compétent.

Jean-Michel Carpentier

franceinfo

Réélu pour six ans comme sénateur Les Républicains de la Vienne en 2014, Jean-Pierre Raffarin avait annoncé le 27 juin qu'il abandonnait ce mandat et ne serait plus jamais candidat à une élection. "Je renonce aux trois ans de mandat qu'il me reste à accomplir au Sénat car le moment est pertinent. La jeune génération politique prend le pays en main et c'est heureux", expliquait-il dans une tribune publiée par La Nouvelle République.

A l'époque, Jean-Pierre Raffarin n'avait pas évoqué de projets médiatiques. Il avait annoncé la création de Leaders for peace (Dirigeants pour la paix), "une ONG internationale pour alerter contre les risques de guerre qui nous menacent", et confiait vouloit poursuivre son "investissement au service de la coopération franco-chinoise" et garder un œil sur "la Vienne et ses projets".