Primaire des républicains : 3 hommes pour un fauteuil

Après la débâcle lors des élections européennes, les Républicains doivent élire le successeur de Laurent Wauquiez. Le vote se déroule, samedi et dimanche 12-13 octobre, par voie électronique. Christian Jacob part favori.

France 3

En septembre, à La Baule (Loire-Atlantique), ils s'affichaient ensemble. c'est pourtant trois profils différents qui s'affrontent lors de cette primaire. Il y a d'abord le favori soutenu par la majorité des cadres du parti, Christian Jacob. À 59 ans, l'actuel Président du groupe à l'assemblée est un chiraquien pur souche. Son projet pour le parti : rassembler la droite.

Le véritable enjeu de cette primaire sera l'ampleur de la participation

Face à lui se dressent deux outsiders, dont le député de l'Yonne, Guillaume Larrivé. À 42 ans, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy se définit comme un conservateur sur le régalien et un libéral sur l'économie. Le dernier candidat, Julien Aubert, député du Vaucluse se voit lui comme un patriote. Souverainiste, il n'hésite pas à faire de l’œil aux militants du Rassemblement National, très puissant sur sa terre d'élection. Tous se rejoignent néanmoins sur un point. Ils sont contre une primaire avant la présidentielle de 2022. Le véritable enjeu de cette élection devrait être l'ampleur de la participation.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée du siège des Républicains à Paris, dans le 15e arrondissement, le 29 novembre 2016.
L'entrée du siège des Républicains à Paris, dans le 15e arrondissement, le 29 novembre 2016. (BERTRAND GUAY / AFP)