VIDEO. Primaire à droite : revivez l'interview de Jean-François Copé sur France 2

Le député-maire de Meaux était l'invité de France 2, à l'occasion de la primaire à droite.

Ce qu'il faut savoir

Il fait partie des outsiders du scrutin. Jean-François Copé, député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) et candidat à la primaire à droite, était , lundi 17 octobre, l'invité de France 2 dans le cadre de "L'entretien politique", à 20h30. A cette occasion, il a répondu aux questions de David Pujadas, Léa Salamé et François Lenglet dans un entretien que vous pouvez suivre également sur franceinfo. 

En queue de peloton dans les intentions de vote

Le premier débat entre les candidats à la primaire n'a pas permis à la candidature de l'ancien patron de l'UMP de décoller dans les sondages. Selon une étude Ipsos-Sopra Steria* réalisée au lendemain de la confrontation et publiée dimanche par Le Parisien-Aujourd'hui en France, Jean-François Copé n'est crédité que de 1% des voix parmi les Français se disant certains d'aller voter à la primaire. Un score identique à celui de Jean-Frédéric Poisson.

Au premier tour, Alain Juppé est de son côté crédité de 42% des intentions de vote contre 30% pour Nicolas Sarkozy. François Fillon est donné troisième (12%) devant Bruno Le Maire (11%) et Nathalie Kosciusko-Morizet (3%).

* Le sondage a été réalisé vendredi 14 octobre, au lendemain du premier débat télévisé entre les candidats, auprès de 7 450 personnes dont 650 se déclarant certaines d'aller voter à la primaire à droite.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

22h33 : Kärcher trouve qu'on parle un peu trop de son nettoyeur haute pression dans la campagne de la primaire à droite. L'entreprise a écrit une lettre à Alain Juppé pour qu'il arrête d'employer le nom de la marque. Le directeur de campagne du favori des sondages a tweeté la missive. Et laissé entendre qu'elle s'adressait plutôt à Nicolas Sarkozy qui voulait s'attaquer à la "racaille" et "nettoyer au Kärcher" la cité, souligne Le Huffington Post.

21h30 : Si vous avez raté Jean-François Copé dans "L'entretien politique" ce soir sur France 2, voici son interview en intégralité.

21h01 : Bruno Le Maire est en meeting ce soir à Neuilly, sa ville natale et ancien fief de Nicolas Sarkozy, l'un de ses rivaux dans la primaire à droite. Notre journaliste Clément Parrot y est.

21h01 : Mais comment un chat a-t-il pu voter à la primaire écologiste ?Aucune preuve d'identité n'était réclamée aux électeurs d'EELV. Le Monde a donc inscrit un félin pour tester la souplesse du dispositif. Et l'animal a bien reçu son matériel électoral. Franceinfo a contacté le parti pour en savoir davantage.

20h52 : La politique, ça continue ce soir sur France 3 et franceinfo, avec deux documentaires. D'abord, "Opération Elysée, y a-t-il un président pour sauver la France ?" dès 20h55. Ensuite, "François Fillon, la dernière course", à partir de 22h15.

20h42 : Jean-François Copé passe en revue plusieurs de ses propositions. Le candidat de la primaire à droite entend interdire tous les signes religieux dans l'espace public. Il vise notamment le voile portée par certaines femmes musulmanes. Il souhaite la fin du droit du sol. Et comme ses rivaux, il promet de s'attaquer à la fonction publique.

20h36 : "Je veux réarmer la France."
Sur France 2, le candidat de la primaire à droite défend sa ligne politique, "la droite décomplexée", et promet, s'il est élu, de prendre ses premières mesures par ordonnance.



(FRANCE 2)

20h31 : Jean-François Copé, candidat de la primaire à droite, est l'invité de "L'entretien politique" sur France 2. Regardez son interview en direct.