Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire de la droite : "Personne ne pouvait prévoir" le score de Fillon

Publié
Durée de la vidéo : 15 min.
debord, lefebvre...
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Quatre élus du parti Les Républicains commentent dans le Grand Soir 3 ce dimanche 20 novembre les résultats de la primaire de la droite.

"Personne ne pouvait prévoir" le score de François Fillon à la primaire, affirme Bruno Retailleau, proche du député de Paris. "Il a été plébiscité parce qu'il correspond à une volonté de changement des Français. Il a permis aux Français d'échapper à un face-à-face entre Sarkozy et Juppé et c'est celui qui répondait à l'angoisse française qui a peur du chômage et du déclassement et peur de sa dépossession culturelle et identitaire".

Frédéric Lefebvre, soutien d'Alain Juppé, confie que "beaucoup de gens ont voté Fillon pour ne pas voir Sarkozy au 2e tour, mais ils sont bien décidés, notamment les jeunes, à voter Juppé, car ils sont opposés au conservatisme de Fillon".

"L'expérience" parle pour Juppé

Pour Valérie Debord, proche de Nicolas Sarkozy, Fillon va l'emporter dimanche prochain, car "sur une élection à deux tours, la dynamique du premier tour s'amplifie au deuxième tour, c'est une règle d'airain". Elle explique que le clan Sarkozy se rallie à François Fillon, car "il est le plus proche de notre programme sur les questions de l'identité, la sécurité et d'économie".

Chantal Jouanno, sénatrice UDI derrière Alain Juppé, soutient que l'ancien Premier ministre gagnera grâce à ses "propositions réalistes et son expérience. Il a prouvé en Aquitaine qu'on peut mêler croissance, environnement et innovation".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.