Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la droite : l'écart se réduit entre Sarkozy et Juppé

Le président des Républicains progresse de 3 points en un mois et le maire de Bordeaux chute d'autant, selon un sondage du "Monde".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, le 14 octobre 2015, à Limoges (Haute-Vienne), lors d'un meeting pour les régionales. (NICOLAS TUCAT / AFP)

A cinq mois de la primaire à droite pour la présidentielle de 2017, l'écart se réduit entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) et Le Monde.

Le président des Républicains - toujours pas officiellement candidat - progresse de 3 points, à 30% d'intentions de vote, par rapport à la précédente enquête, réalisée en mai. Le maire de Bordeaux - favori des sondages - chute d'autant, à 38% d'intention de vote. Nicolas Sarkozy a notamment pris un net ascendant sur son rival parmi les sympathisants Républicains, les plus susceptibles de voter à la primaire, souligne Le Monde.

Le Maire toujours 3e, Fillon loin derrière

Loin derrière, l'ex-ministre Bruno Le Maire reste stable à la troisième place, en étant toujours crédité de 16% des intentions de vote. Il distance l'ex-Premier ministre François Fillon (9%), qui perd un point en un mois et reste bloqué en quatrième position. Les neuf autres candidats se partagent les 7% d'intentions de vote restants.

Ce sondage a été effectué du 17 au 26 juin sur la base de l'interrogation périodique d'un panel de 19 100 personnes, dont 1 234 se déclarent certaines d'aller voter à la primaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.