Primaire de la droite : Juppé et Fillon s'affrontent par meeting interposé

Pas de répit pour les candidats à la primaire de la droite qui étaient tous les deux en meeting ce mardi 22 novembre.

France 3

Encore ce soir, Alain Juppé a gardé François Fillon dans son viseur. Avec ces soutiens, dont sa femme au premier rang, Alain Juppé a continué à attaquer son adversaire : "Il paraît que François Fillon a été choqué que je lui demande de clarifier sa position sur l'IVG, mais c'était quand même nécessaire". Avec près de 16 points de retard, ce dernier aborde le deuxième tour de la primaire en position de faiblesse.

Un adversaire commun : Hollande

Un handicap qui n'inquiète pas les militants. "La surprise pourra se produire au second tour si les électeurs se mobilisent en ayant vu le programme que propose François Fillon qui paraît rétrograde", explique l'un d'entre eux. À Lyon, François Fillon a quant à lui décidé de se positionner en rassembleur, de ne pas revenir sur la polémique. Il poursuit sa campagne avec, déjà un discours de candidat à la présidentielle, assumant son programme. Deux candidats du même camp en campagne qui ont haussé le ton, mais au-delà de leur divergence, un point commun : l'attaque contre François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT