Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la droite : Juppé attaque à fond, Fillon motive ses troupes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Juppé attaque à fond, Fillon motive ses troupes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans un dernier sondage, François Fillon est crédité de 65% des intentions de vote. Le débat télévisé de ce jeudi 24 novembre peut-il encore être décisif ? C'est le pari d'Alain Juppé qui attaque.

Des mots durs et une ambiance électrique dans ce second tour de la primaire de la droite. Mercredi soir à la télévision, Alain Juppé ne range pas les armes et dénonce les soutiens de François Fillon. "Je préfère avoir les soutiens du MoDem qu'avoir le soutien de personnalités qui ont appartenu au FN ou qui sont d'extrême droite. Ce n'est pas une attaque. C'est juste un constat", a-t-il asséné.

215 élus de droite appellent au calme

Des attaques répétées depuis lundi qui ne plaisent pas aux élus les Républicains. Dans Le Figaro mercredi, 215 parlementaires ont dénoncé des batailles stériles et ont demandé à élever le débat. Message entendu par François Fillon, qui a choisi de stopper les polémiques. Sur les réseaux sociaux mercredi, il a remercié ses supporters et les a encouragés à rester mobilisés. Dimanche, François Fillon devrait bénéficier du report des voix des électeurs de Nicolas Sarkozy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la droite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.